Accueil Jeux Jouets numériques : sont-ils dangereux ou éducatifs ?
Jouets numériques : sont-ils dangereux ou éducatifs ?
0

Jouets numériques : sont-ils dangereux ou éducatifs ?

0

Faut-il bannir les jouets numériques ?

Certains spécialistes sur la fee gourmandine estiment que les tablettes tactiles pour jeunes enfants sont des objets de médiation pour apprendre.
A l’école lorsque l’enfant ne trouve pas la bonne réponse, il est sanctionné alors qu’en jouant sur sa tablette, il peut trouver la bonne solution par les échecs précédents. Son désir de progresser est ainsi stimulé sans cesse par le principe qu’en perdant on apprend à gagner. Selon d’autres spécialistes de l’enfance, les enfants peuvent avoir des difficultés à construire une pensée logique et organisée s’ils sont exposés aux écrans.

Ils ajoutent que l’enfant a besoin avant tout de repères spatiaux et temporels que seuls les jouets traditionnels peuvent leur apporter.
Pour appréhender une situation nouvelle, l’enfant doit se rappeler ce qu’il a entendu, vu ou lu auparavant. Le jouet numérique ne peut être jeté par terre ni manipulé, ce qui est essentiel pour sa construction.

Comment trouver le bon équilibre avec les jouets tactiles

Tôt ou tard les jouets numériques vont faire leur apparition dans la vie de notre enfant. On n’arrête pas le progrès comme dit l’adage populaire. Alors il vaut mieux dès le début les apprivoiser et surtout en garder la maîtrise. Il s’agit d’en prendre le meilleur, tout est dans le dosage et l’accompagnement de l’enfant. Ne pas céder à la facilité d’abandonner son enfant devant un écran, même si on est pris par le travail quotidien relève, même si c’est pour de bonnes raisons, est le facteur clé d’une bonne maîtrise de ces objets numériques.

Comme pour la télévision, on peut poser des limites, établir des règles à respecter dans tous les cas, par exemple jamais de tablette le soir avant un jour d’école. Le plaisir de l’enfant n’en sera que plus grand quand il retrouvera son jouet numérique au moment adéquat alors qu’il va juste s’abrutir s’il est constamment à disposition.

Comme pour toute autre activité, il ne faut pas oublier que partager sa joie avec ses proches procure le plus grand des bonheurs à un enfant. Il est toujours heureux de montrer ce qu’il sait faire, ou ce qu’il a appris, et de sentir que ses parents ou ceux qui s’occupent de lui dans le moment, sont intéressés par ses réussites ou sont prêts à l’aider en cas d’échec. C’est aussi l’occasion de contrôler régulièrement ce qu’il fait et de rectifier si nécessaire. Le fait de bannir complètement les jouets numériques serait contre productif à l’heure où presque la quasi totalité des enfants en possèdent mais en garder la maîtrise est le véritable enjeu.

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *